Visiter Kyoto et ses milliers de temples

Visiter Kyoto et ses milliers de temples

Vous allez faire une escale à Kyoto pour découvrir cette ville et ses milliers de temples ? Découvrez quatre temples incontournables qui vous plongeront au cœur de cet ancien capital de Kyoto. Outre les curiosités qui ne cessent de séduire dans cette ville, vous pourrez aussi profiter de la richesse architecturale dont elle regorge.

Le Kinkaku-ji

Appelé également Pavillon d’or ou Golden Temple, le Kinkaku-ji reste le temple le plus visité partout à Tokyo. Ce temple est en effet recouvert de feuilles d’or qui font sa majesté. Implanté au beau milieu du jardin impérial, il offre un reflet des plus appréciés ne cessant de séduire un grand nombre de visiteurs. Jardins et étangs font partie des incontournables lors de cette visite. Ce temple reste le symbole de Tokyo, et figure parmi les guides de voyages qui sont proposés à travers le pays. Alors, pour apprécier le calme et la quiétude qu’offre le temple, pensez à programmer votre visite en dehors des heures de pointe.

Le Kiyomizu-dera

Parmi les plus vieux temples bouddhistes du Japon, le Kiyomizu-dera demeure un site à visiter. Sa place auprès des Japonais est des plus appréciés, tout en demeurant le plus visité des riverains. Vous y découvrirez une statue de la divinité Kannon, ce qui fait partie des attraits à ne pas manquer dans ce site. En montant à la véranda du temple, vous apprécierez un panorama sur l’ensemble de la ville. Ce dernier est aussi un lieu idéal pour contempler le coucher du soleil, surtout si vous souhaitez profiter d’une vue unique sur Kyoto et ses larges.

Le Fushimi-Inari

Fushimi-Inari reste le plus ancien sanctuaire shinto de Japon, étant donné qu’elle avait été créée avant même la ville. Il a été dédié au dieu Inari, le dieu de la fertilité et se démarque certainement par ses toriis rouges qui longent le chemin allant jusqu’au sommet de la montagne. Vous apprécierez l’atmosphère mystique dont le lieu dégage pour profiter pleinement de vos séjours. Ce site attire les touristes tout au long de la fête de fin d’années, et chacun d’entre eux apportent des rubans et des portiques portant leur nom en signe d’offrandes. A noter qu’on dénombre actuellement plus de 10 000 toriis qui y sont implantés tout au long de ces derniers siècles.

Le Ginkaku-ji

Contrairement au Pavillon d’or, le Pavillon d’argent ou Ginkaku-ji se trouve à l’Est de la ville et offre une image unique de la culture nipponne. A l’intérieur de ses murs, vous découvrirez une parfaite représentation du paysagisme japonais. Son architecture a été inspirée de l’architecture du Kinkaku-ji. Au départ, ce lieu a été un lieu de villégiature du Shogun Ashikaga Yoshimasa, et il continue a symbolisé la beauté et la simplicité de la culture japonaise. Cependant, vous ne verrez aucune feuille d’argent qui couvre les murs de ce temple.

Vous pourrez également profiter d’une journée de ballade pour partir à la découverte de cette ville et sa beauté unique, que ce soit à vélo ou à pied. Ne manquez pas de faire un tour sur le plus haut gratte-ciel de Kyoto pour profiter d’une vue splendide sur toute la ville.