Le Mont Fuji, la montagne emblématique du Japon

Le Mont Fuji, la montagne emblématique du Japon

Faisant partie des plus beaux lieux sacrés du Japon, le Mont Fuji est d’une beauté à couper le souffle, que vous le contempler de loin ou que vous vous trouviez du haut de son sommet. En effet, si le temps est dégagé, la crête enneigée du Mont Fuji est visible de Tokyo, à condition que vous vous trouviez sur l’un des tours les plus hauts de la ville. Et comme ce mont fascine autant les natifs que les étrangers, vous le trouverez dans les célèbres œuvres du graveur Hokusai intitulé « Les 36 vues du Mont Fuji ».

Quelques caractéristiques du Mont Fuji

Si vous souhaitez vous rendre au Mont Fuji lors de votre séjour au Japon, sachez que vous devrez connaître quelques caractéristiques qui définissent ce mont emblématique. De sa forme iconique, cette montagne volcanique est encore active jusqu’à ce jour, avec des risques de séismes moindres. Cela ne vous empêche pas pour autant d’escalader les 3 776 mètres de hauteur de ce mont sacré, appelé également le dieu du feu. Vous pourrez atteindre le sommet par quatre sentiers à travers les différents flancs du mont, même si le plus emprunté reste Yoshida. Non seulement c’est le sentier le plus facile d’accès, mais c’est aussi le plus prisé des visiteurs.

Les meilleurs moments pour escalader le Mont Fuji

Pour escalader le Mont Fuji, la période officielle se trouve entre début juillet et mi-septembre, lorsque la neige aura fondu et que les sentiers sont beaucoup plus praticables. Vous n’aurez pas besoin d’un guide pour effectuer l’ascension, il suffit tout simplement de suivre les conseils de sécurité pour vivre cette expérience unique, au moins une fois dans votre vie. En effet, un Japonais devrait effectuer un pèlerinage sur le mont une fois et non pas deux, au risque de paraître idiot. Selon l’adage japonais un homme qui effectuer l’ascension du Mont Fuji une fois est un sage, et celui qui y revient une deuxième fois est un idiot.

Un sentier aménagé pour les ascensions

Afin de faciliter l’ascension du Mont Fuji, des aménagements ont été effectués pour chaque pèlerin puisse se retrouver. Vous découvrirez des ponctuations de sanctuaires, toriis de différentes tailles, de maisons de thé pour vous prélasser tout au long de votre ascension. Pour les âmes avides de découvertes, ils pourront prendre en photo des monuments shintoïstes dont le célèbre Yoshida Guchi, l’un des plus beaux temples shintoïstes qui se trouvent sur le lieu. La première ascension avait été entreprise par la secte Shugendo étant donné que le mont demeure un cadre idéal pour communiquer avec les dieux et les kamis.

Vous avez pu découvrir les choses qui font que le Mont Fuji est un mont des plus sacrés au Japon. Il n’est pas nécessaire que vous soyez un shintoïste ou un bouddhiste pour pouvoir effectuer l’escalade du Mont. Il n'en reste pas moins une étape incontournable d'un itinéraire de voyage passant par le Japon.

Par contre, vous allez apprécier la sensation de paix et de tranquillité que ce lieu sacré procure. Après quelques heures, vous pourrez également découvrir la beauté des environs tout en vous trouvant sur le toit du Japon.