Traversée initiatique à travers le sanctuaire de Fushimi Inari Taisha

Séjour au Japon : focus sur le sanctuaire de Fushimi Inari Taisha

Se trouvant dans l'Océan Pacifique, le Japon est un pays insulaire de près de 377 972 km². Attirant de plus en plus de voyageurs, le pays est connu pour ses villes denses, ses palais impériaux, ses temples et ses sanctuaires. Parmi les sanctuaires les plus visitées figure celui de Fushimi Inari-taisha. Situé au sud de la ville de Kyoto, il est principalement dédié à la déesse du riz Inari. Si lors de votre séjour au Japon vous passez par la ville de Kyoto, vous aurez sûrement l'occasion de visiter ce sanctuaire.

Le sanctuaire de Fushimi Inari-taisha

Époustouflant et doté d'une ambiance mystique, Fushimi Inari-taisha a été bâti en 711. Pour les voyageurs, l'une des nombreuses raisons de partir au Japon est sans aucun doute de découvrir ce genre de monuments. Comme c'est l'un des plus vastes sanctuaires du pays, il figure parmi les incontournables à visiter lors d'un séjour au Japon. Se trouvant au sud-ouest de Kyoto, à Fuchimi-ku, il existe plusieurs solutions pour s'y rendre. Il vous sera par exemple possible de le rejoindre en train à partir de la gare de Kyoto et descendre à l'arrêt Inari. Le trajet est assez court, car il dure en moyenne près de 5 minutes. L'autre solution est de prendre le bus N° 5. Descendez ensuite à l'arrêt Fushimi Inari-taisha.

Pour une visite complète du site, il vous faudra compter près d'une demi-journée. La visite du site est gratuite et il vous sera même possible de le visiter pendant la nuit. Si vous vous y rendez durant le mois de février, vous aurez probablement l'occasion d'assister au festival de Hatsu-uma. Au mois de juillet, le sanctuaire est le lieu du festival de Motomiya. L'un des meilleurs moments pour visiter le sanctuaire est sans aucun doute durant ces évènements. En effet, le sanctuaire est éclairé par des centaines de lanternes. C'est un spectacle qui renforce l'ambiance mystique du temple.

Comment le visiter ?

Le sanctuaire de Fushimi Inaru-taisha est particulièrement connu pour ses milliers de torii rouges, ses kitsune et ses sentiers de randonnée qui sont particulièrement agréables à parcourir. C'est un haut lieu de pèlerinage du culte Shinto. La visite du sanctuaire débute au pied de la montagne Inari. L'entrée du site se trouve à quelques minutes de l'arrêt du train par une longue allée et un immense torii rouge. Au bout de l'allée se trouve le Romon, un temple pour se purifier.

Avec la montagne qui ne fait que 233 mètres de hauteur, vous aurez à effectuer une randonnée qui dure environ 2 heures à 2 heures et demie (selon votre rythme). Lors de votre montée, vous trouverez les torii qui longent le chemin.

Le sanctuaire compte près d'un millier de Torii . Ces derniers sont des dons offerts par des familles, des entreprises... et, leur nom est écrit sur le Torii offert. Lors de votre visite, vous aurez également l'opportunité d'apercevoir des « Kitsune ». Ce renard, symbole du sanctuaire, est considéré comme un messager du dieu du même nom. Les petits temples qui se trouvent à l'écart sont aussi à visiter.